Dans un monde où les besoins en assistance quotidienne ne cessent de croître, les services à la personne représentent une opportunité d’entrepreneuriat à fort potentiel. Assistance administrative et informatique, jardinage, aide-ménagère, coaching sportif, les services à la personne englobent une large gamme d’activités. Si vous envisagez de vous lancer à votre compte et d’exercer une activité dédiée aux services à la personne, notre coopérative Interservices vous offre la possibilité de démarrer au sein d’une structure solide et avantageuse pour les professionnels. Comment exercer en tant que professionnel du service à la personne à son compte ? Comment choisir son statut juridique ? Quels sont les avantages fiscaux que vous pourrez proposer à vos clients ? Interservices répond à toutes vos questions.

Quelles sont les activités concernées par le service à la personne ?

Avec Interservices, les services à la personne couvrent une variété d’activités essentielles pour faciliter le quotidien des foyers. Ces services incluent :
L’aide quotidienne : gestion des documents administratifs (déclarations fiscales, départ à la retraite, etc.), dépannage informatique et installation de matériel, jardinage et entretien des espaces verts, services de ménage et de conciergerie, petits travaux de bricolage et livraison de repas.
– L’aide aux enfants : cours de soutien scolaire et garde à domicile.
Bien-être personnel : coaching sportif (perte de poids, relaxation, etc.).

Quel cadre juridique pour se lancer dans les services à la personne ?

Pour démarrer une activité indépendante dans l’aide à domicile, vous avez la possibilité de choisir entre l’entreprise individuelle ou la création d’une société.

L’entreprise individuelle

L’entreprise individuelle, ou micro-entreprise, est un statut aux nombreux avantages. Tout d’abord, sa création est gratuite et nécessite uniquement la création d’un compte sur le service en ligne autoentrepreneur de l’URSSAF. Son régime fiscal simplifié vous permet de bénéficier d’une exonération totale de TVA, ce qui signifie que vous n’aurez pas à la facturer à vos clients. Pour cela, votre chiffre d’affaires hors taxes annuel ne doit pas dépasser 39 100 €. Cependant, s’il excède les 77 000 €, votre auto-entreprise perd le bénéfice du régime fiscal de la micro-entreprise et devra adopter le régime réel d’imposition des entreprises individuelles.
Cette structure juridique vous permet également de gérer votre comptabilité sans avoir recours à un comptable, en tenant uniquement un livre de recettes et de dépenses où figureront chronologiquement vos ventes et achats réalisés au cours de l’année.

La société unipersonnelle (EURL, SASU)

Une société unipersonnelle est une forme juridique d’entreprise qui permet à une seule personne, l’associé unique, de créer une société. Cela signifie que l’entrepreneur peut bénéficier de la structure d’une société tout en étant l’unique propriétaire de l’entreprise. Il existe principalement deux types de sociétés unipersonnelles : l’EURL et la SASU.
L’EURL est la version unipersonnelle de la SARL (Société à Responsabilité Limitée). L’associé unique bénéficie d’une responsabilité limitée à ses apports, ce qui signifie que ses biens personnels sont protégés en cas de dettes de l’entreprise. L’EURL peut opter pour l’imposition sur le revenu ou sur les sociétés, selon ce qui est le plus avantageux pour l’entrepreneur.
Variante unipersonnelle de la SAS (Société par Actions Simplifiée), la SASU offre à l’associé unique une grande flexibilité dans l’organisation et la gestion de l’entreprise, ainsi qu’une responsabilité limitée à ses apports. Elle présente un cadre de protection sociale avantageux pour son Président. Lorsque ce dernier reçoit un salaire, il bénéficie du statut de salarié, lui permettant d’être couvert par le régime des assimilés salariés. La SASU est automatiquement assujettie à l’impôt sur les sociétés, bien qu’il soit possible d’opter pour l’imposition sur le revenu sous certaines conditions durant les cinq premières années.
Les sociétés unipersonnelles offrent l’avantage significatif de pouvoir évoluer vers d’autres sociétés. Concrètement, une SASU peut se transformer en SAS et une EURL en SARL sans nécessiter la création d’une nouvelle structure. Cette flexibilité rend ces statuts particulièrement attrayants pour les entrepreneurs qui souhaitent s’associer avec d’autres professionnels. En revanche, la création d’une société est plus onéreuse que pour une entreprise individuelle.

A LIRE AUSSI  Facilitez votre quotidien avec nos experts administratifs à vos côtés !

Devenir adhérent de la coopérative Interservices

Une option particulièrement intéressante pour les entrepreneurs, souhaitant minimiser les risques tout en bénéficiant d’un accompagnement professionnel, est de rejoindre la coopérative Interservices. Cela vous permet de vous concentrer pleinement sur votre activité sans les contraintes administratives souvent lourdes pour un entrepreneur individuel. Toute une équipe se charge de l’ensemble des tâches administratives liées aux prestations des services à la personne.

Comment proposer le crédit d’impôt des services à la personne à ses clients ?

Le crédit d’impôt pour les services à la personne est un avantage fiscal majeur pour vos clients, leur permettant de récupérer 50% des dépenses engagées pour des services à domicile. Pour en bénéficier, votre structure doit être déclarée ou agréée en tant qu’organisme de services à la personne. Vous pouvez obtenir cet agrément en faisant la demande en ligne, mais cela implique des démarches administratives parfois conséquentes. En revanche, en vous associant à notre coopérative Interservices, pour seulement 10€, vous bénéficiez automatiquement de notre numéro d’agrément. Cela signifie que vos clients peuvent immédiatement profiter de leur crédit d’impôt, mais également du service de l’avance immédiate, permettant de déduire instantanément le crédit d’impôt sur les factures. Grâce à ces avantages fiscaux, vous pourrez fidéliser votre clientèle et étendre vos services aux foyers les plus modestes.

Quels sont les autres avantages de rejoindre notre coopérative Interservices ?

– Accès à des outils numériques avancés : La coopérative met à disposition des outils en ligne, conçus pour simplifier la gestion administrative et la facturation de vos services. Cela vous permet de dédier plus de temps à votre cœur de métier.
– Réseau professionnel et soutien : En devenant membre d’Interservices, vous intégrez un réseau de professionnels partageant des valeurs et des objectifs communs. Cet environnement favorise les échanges d’expériences, le soutien mutuel et l’accès à des formations continues, contribuant ainsi à l’évolution de vos compétences et à l’amélioration de la qualité de vos services.
– Sécurité et stabilité : L’adhésion à Interservices vous offre la stabilité et la sécurité d’une structure reconnue, réduisant les risques liés à l’entrepreneuriat individuel. Vous bénéficiez de la solidité d’un réseau tout en conservant votre autonomie opérationnelle.
– Communication : L’adhésion à Interservices vous permet d’utiliser des supports de communication de la coopérative pour vous aider à faire parler de votre activité au sein de votre secteur. Vous avez à disposition des flyers et des adhésifs véhicules.

Rejoindre Interservices, c’est choisir la sécurité, l’efficacité et la croissance pour votre entreprise de services à la personne. Avec Interservices, vous offrez à vos clients des avantages financiers tout en bénéficiant de nombreux avantages pour le développement de votre entreprise.
Pour toute demande d’affiliation, remplissez notre formulaire en ligne ou contactez-nous au 04 68 11 98 05.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux Facebook, Instagram et LinkedIn pour vous tenir informé des actualités du service à la personne et découvrir la vie de la coopérative Interservices au quotidien !