Le patrimoine représente l’ensemble de vos biens. Sa gestion et son optimisation ne sont pas toujours pas aisés à effectuer. Aujourd’hui, nous  vous aidons  à savoir comment établir la synthèse de votre patrimoine, au travers un bilan pour ne rien oublier. Mode d’emploi.

Le patrimoine, qu’est-ce que c’est ?

On vous le disait, le patrimoine est constitué de l’ensemble de vos biens. Mais cette définition est large, et mérite d’être précisée.

Le patrimoine s’acquiert tout au long de la vie d’un individu. Il peut venir d’un héritage et d’acquisitions diverses. Biens, dettes et obligations (comme une pension alimentaire) viennent le constituer. On fait donc la différence entre patrimoine brut, et patrimoine net. Le premier comprend l’ensemble de  vos biens. Le second est plus précis car du montant brut  viennent se soustraire vos dettes et vos obligations.

Le patrimoine se décompose en plusieurs éléments :

  • Le patrimoine immobilier : la résidence principale, seconde, les investissements locatifs, etc.
  • Le patrimoine financier : l’épargne, l’assurance vie, les obligations, etc.
  • Le patrimoine professionnel : parts d’une entreprise, fonds de commerce, etc.
  • Les autres actifs : rentes, pensions retraite, véhicules, objets d’art, etc.

Bilan patrimonial, comment faire ?

Le bilan patrimonial est une analyse complète et un chiffrage précis de votre patrimoine. En connaissant votre patrimoine, vous pourrez agir en fonction de votre situation, et anticiper l’avenir.

Si vous n’êtes pas à l’aise avec la gestion de votre patrimoine, un professionnel peut vous accompagner pour réaliser votre bilan patrimonial. Il établira alors un bilan comprenant vos « actifs », à savoir : votre patrimoine immobilier, financier, et professionnel. Ensuite, il constituera le bilan de vos « dettes » et emprunts privées et professionnels. Enfin, il  listera les éléments hors bilan, à savoir, vos obligations, votre retraite, et votre assurance décès.

Vous vous demandez peut-être dans quels cas faire un bilan patrimonial ? Celui-ci permet ensuite par son analyse de prendre les bonnes décisions (choix des nouveaux investissements, diversification, rééquilibrage pour limiter les risques,  changement d’orientation pour améliorer les rendements, ….) afin au final  de préparer votre retraite, de protéger votre famille, ou encore  de faciliter  la transmission.

ISF qui est concerné ?

Si vous avez un patrimoine qui dépasse  1.300.000 €,  vous pouvez  êtes redevable de l’ISF.

Attention, tous les éléments d’un patrimoine ne rentre forcément pas dans le calcul d ce seuil. Il faut donc vous rapprocher d’un spécialiste.

Vous savez donc tout sur le bilan patrimonial. Nos experts vous accompagnent dans vos démarches, et vous conseillent au mieux, selon votre situation. Contactez-nous via notre formulaire en ligne, ou directement à notre numéro national : 04 68 11 98 05