Vous souhaitez tailler vos haies à l’arrivée du printemps ? À partir du 16 mars, cette pratique est règlementée par l’Office français de la biodiversité et la La Ligue pour la Protection des Oiseaux pour protéger certaines espèces en période de nidification. Dans cet article, Interservices explore la législation en vigueur et propose des recommandations pour entretenir votre jardin, tout en préservant son écosystème.

Pourquoi une interdiction de tailler les haies en mars ?

Cette période marque le début de la saison de nidification pour de nombreuses espèces d’oiseaux, comme le soulignent certaines organisations telles que la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO) et l’Office français de la biodiversité. Tailler les haies durant cette période peut gravement nuire à ces oiseaux en détruisant leurs nids, perturbant ainsi leur reproduction. Cette pratique peut même menacer certaines espèces en voie d’extinction en France.

Interdiction de taillage des haies : ce que dit la loi

En matière de législation, l’arrêté du 24 avril 2015 précise qu’il est interdit pour les agriculteurs de tailler les haies du 1er avril au 31 juillet, sous peine de sanctions sévères allant jusqu’à 3 ans d’emprisonnement et 150 000€ d’amende. Pour les particuliers et les jardiniers, aucune loi n’interdit cette pratique, mais la prudence et le respect de la biodiversité sont vivement recommandés.

Quelle est la période idéale pour tailler ses haies ?

Hors période de nidification, il est recommandé d’élaguer ses haies entre le 1er août et le 14 mars. Cette période respecte le cycle de vie des oiseaux et favorise la récupération des plantes avant leurs périodes de croissance active.

Les réglementations à respecter pour couper ses haies

La réglementation française en matière de taille et de coupe des haies est encadrée par :
– Le Code Civil : lorsqu’une haie sert de délimitation entre deux terrains, il faut respecter le principe de mitoyenneté. Autrement dit, il faut l’accord de votre voisin avant d’effectuer le taillage.
– Le Code de l’Urbanisme : permet aux communes de fixer des normes concernant la hauteur et à la densité des haies, surtout dans les zones urbaines. Ces règles sont définies dans le Plan Local d’Urbanisme (PLU) ou le Plan d’Occupation des Sols (POS).
– Le Code Rural : certaines règles précises protègent les haies et l’alignement d’arbres pour préserver la biodiversité. L’article L. 151-10 spécifie des limitations sur leur coupe dans certaines régions, visant à protéger l’environnement.

A LIRE AUSSI  Les semences paysannes enfin accessibles aux jardiniers amateurs

Particuliers : faites appel à nos paysagistes Interservices !

En tant que particulier, vous êtes autorisés à tailler les haies de votre jardin. Cependant, vous êtes obligés de vous conformer aux réglementations locales en vigueur évoquées dans cet article. Respecter ces normes peut s’avérer complexe et exiger un certain savoir-faire, notamment pour effectuer une taille conforme à la législation. C’est là qu’Interservices, coopérative SAP intervient ! En faisant appel à nos jardiniers paysagistes, vos haies seront taillées dans le respect des normes environnementales. Mais ce n’est pas tout : vous pourrez également bénéficier d’une gamme complète de services de jardinage : tonte de pelouse, désherbage, fertilisation des sols, hivernage des plantes, etc.
Et si vous souhaitez avoir un jardin impeccable sans avoir à vous soucier de rien, pensez au contrat annuel d’entretien avec Interservices ! Pour plus de renseignements, contactez-nous au 04.68.11.98.05.
Suivez-nous sur les réseaux sociaux Facebook, Instagram et LinkedIn pour vous tenir informé des actualités du service à la personne et découvrir la vie de la coopérative Interservices au quotidien !