Les mauvaises herbes commencent à envahir votre terrasse ou votre jardin ? Dans les plates-bandes, entre les dalles des terrasses, au milieu des légumes du potager…, ces pousses indésirables ont effectivement tendance à envahir nos espaces verts, nuisent à l’épanouissement de nos semis et favorisent la propagation de certaines maladies.

Suivez nos astuces et conseils malins pour désherber efficacement et durablement vos cultures !

Le désherbage manuel

Si vous avez la main verte, optez pour un désherbage manuel. À l’aide d’outils spéciaux comme une gouge d’asperge, retirez à la main les mauvaises herbes. Retirez également les racines en vous assurant que celles-ci restent intactes afin d’éviter les repousses.

Avant de lancer l’opération désherbage de votre jardin, binez régulièrement le sol tout en évitant de le piétiner afin de faciliter l’extraction des racines.

L’eau de cuisson

Si vous êtes à la recherche d’une solution naturelle rapide et facile, optez pour l’eau de cuisson de pâtes, de pommes de terre ou de riz. C’est une technique vieille comme le monde qui a prouvé son efficacité ! Contenant du sel et de l’amidon, l’eau de cuisson de pommes de terre élimine définitivement les mauvaises herbes. Celle-ci ébouillante les graines tombées au sol. L’eau de cuisson élimine également les mousses.

Le désherbage thermique

Cette technique consiste à utiliser un appareil, qui fonctionne à l’électricité ou au gaz, durant 2 secondes sur les mauvaises herbes. Cette source de forte chaleur (non polluante) crée un choc thermique attaquant les cellules de la plante. Celle-ci se dessèche complètement au bout de quelques jours.

Certaines adventices des cultures comme le chiendent, les plantes rampantes comme le lierre terrestre et les plantes à racines pivotantes comme le pissenlit sont assez coriaces. N’hésitez donc pas à renouveler cette opération après une dizaine de jours.

A LIRE AUSSI  La période des semis a commencé, suivez nos étapes pour les réussir !

Le faux semis

Vous peinez à éliminer les adventices des cultures ? Optez pour le faux semis ! Cette technique consiste à préparer le sol et à l’arroser en pluie fine. Dès que les mauvaises herbes commencent à envahir les planches à semer, vous pouvez lancer le sarclage. Il ne vous reste ensuite qu’à réaliser le vrai semis.

Optez pour de l’engrais vert

L’engrais vert vous épargne les mauvaises surprises au moment du semis. Moutarde, trèfle, phacélie, luzerne…, ces plantes, qualifiées d’engrais verts, protègent le sol entre deux cultures. En plus de freiner la prolifération des herbes folles, les engrais verts fertilisent et ameublissent le sol.

Les services de désherbage et de débroussaillage

Il est actuellement possible, et peu coûteux, de faire appel aux SAP (services à la personne) pour le désherbage et l’entretien de jardin ou terrasse. Cette activité pouvant être exercée sans agrément, vous pouvez effectivement profiter d’une réduction d’impôt de 50 % sur le salaire du prestataire. En tant que personne compétente et professionnelle, celui-ci éradiquera les mauvaises herbes et embellira votre jardin avant l’été !

Quelle que soit la technique ou astuce que vous comptez utiliser, souvenez-vous que le désherbage doit toujours se faire avant la floraison des herbes sauvages. Le printemps reste la période la mieux indiquée pour désherber la majorité des adventices.