Saviez-vous que la lune a un impact direct sur la croissance de nos végétaux ? Oui, oui ! Nous parlons souvent de « phase lunaire », correspondant à la portion de lune illuminée par le soleil, nous offrant une jolie lune en forme de croissant, ou toute ronde en période de pleine lune. Mais pour nos plantations, cela n’a pas vraiment d’importance. Ce qui compte, c’est de savoir si cette dernière monte ou descend dans le ciel. On parlera alors de lune montante et de lune descendante.

Calendrier lunaire et plantation, comment ça marche ?

Lune montante vs lune descendante

Quand nous observons le ciel en journée, on peut apercevoir la lune plus ou moins basse d’un jour à l’autre. Quand celle-ci est plus haute que la veille, on parlera de lune montante. À l’inverse, si celle-ci est plus basse, on parlera alors de lune descendante.

En période de lune montante, la sève présente dans les végétaux va monter, ce qui favorise la partie haute de la plante. Ce moment est idéal pour greffer et récolter les fruits. Quand nous nous retrouvons en période de lune descendante, la sève ne monte pas. Privilégiez ces moments pour repiquer, labourer, rempoter vos plantes, ou encore couper du bois et tondre votre pelouse. Pour être sûr de connaître le niveau de la lune, observez son état d’un jour à l’autre à la même heure. À noter aussi que la distance lune/soleil agit sur les jeunes semis. Quand la lune est à son apogée, c’est-à-dire la plus éloignée de la terre, les semis poussent nettement moins bien. Quand la lune est au plus près, on parle de périgée, et ces derniers poussent beaucoup mieux de par l’attraction de la lune.

Petite parenthèse sur les éclipses : il est fortement déconseillé de jardiner en période d’éclipse, puisque les végétaux se retrouvent perturbés par ce changement. On peut également appeler ce phénomène un nœud lunaire.

A LIRE AUSSI  Jardinage : Comment préserver la biodiversité dans son jardin ?

Constellations

Les constellations ont elles aussi un impact sur nos végétaux. Les mordus d’astrologie connaissent déjà ces dernières, à travers les quatre catégories de signes : les signes d’air, d’eau, de feu et de terre.

Lorsque la lune traverse les constellations du gémeaux, du verseau et de la balance, (signes d’air), nous sommes en « jours fleurs ». Cette période est propice pour s’occuper des légumes en fleurs et des fleurs de manière générale.

Lorsque la lune traverse les constellations du scorpion, du cancer et du poisson, (signes d’eau), nous sommes en « jours feuilles ». Les plantes cultivées sont à l’honneur en cette période, idéale pour s’occuper de leurs tiges et de leurs feuillages.

Lorsque la lune traverse les constellations du lion, du bélier et du sagittaire, (signes de feu), nous sommes en « jours fruits ». Cette période est propice à la plantation des arbres fruitiers, des légumes et des graines.

Lorsque la lune traverse les constellations du taureau, de la vierge et du capricorne, (signes de terre), nous sommes en « jours racines ». Les plantes produisant des légumes sont à l’honneur en cette période.

En somme, suivre le calendrier lunaire pour ses plantations est un excellent moyen d’obtenir de belles récoltes en bonne et due forme. Retrouvez votre calendrier lunaire facilement sur internet. Pour plus de détails, n’hésitez pas à vous munir d’un livre traitant des états lunaires et leurs effets pour ainsi devenir un jardinier hors pair ! Le mieux est encore de demander conseils auprès d’un professionnel du jardin !