L’élagage des arbres, la tonte du gazon ou l’arrachage des mauvaises herbes produisent d’importantes quantités de déchets verts. Attention, la loi interdit de les brûler à l’air libre. Quelles sont alors les solutions possibles ?

Ce qu’on entend par déchets verts

 

Les déchets verts sont des déchets d’origine végétale résultants de l’entretien du jardin : tonte, fauchage, feuilles mortes, élagage, taille, débroussaillage, fruits non consommables tombés des branches, épluchures de légumes, … En France la loi interdit strictement de brûler à l’air libre les déchets ménagers dont font partie les déchets verts.

En effet, l’incinération des déchets verts pollue l’air, trouble le voisinage de par sa fumée et ses odeurs et représente un risque important d’incendie. Ce risque est suffisamment élevé pour qualifier une telle pratique de dangereuse et les contrevenants s’exposent à une amende pouvant aller jusqu’à 450 euros.

Cependant, le préfet peut accorder des exceptions liées aux règlements sanitaires départementaux dans certaines conditions, notamment pour prévenir la propagation d’épidémies touchant certains végétaux, causées par des bactéries ou des parasites. Mais il y des règles à respecter comme les périodes et les horaires d’incinération et l’état des déchets. Dans tous les cas, le mieux est de se renseigner en mairie.

Quelles sont les solutions ?

 

Il existe plusieurs solutions pour éliminer les déchets verts : dans le cas où le ramassage régulier n’est pas prévu, il faut acheminer les résidus dans la déchetterie dont la commune dépend le logement. L’accès est gratuit pour les particuliers sur présentation d’un justificatif de domicile.

A LIRE AUSSI  Comment mettre en place un système d’arrosage automatique ?

Vous pouvez également broyer vos déchets verts à l’aide d’un broyeur spécialisé. Ceux-ci peuvent être électriques ou thermique et permettent de réduire considérablement le volume des déchets afin de les réutiliser dans un espace vert sous forme de compost ou de paillis. Les modèles les plus performant, qui permettent de recycler jusqu’à 250 kg de déchets verts par heure, coûtent environ 500 euros.

Force est de reconnaître que se déplacer jusqu’à une déchetterie n’est pas toujours possible en raison du volume trop important de déchets ou du manque de véhicule adapté. Dans ce cas, une solution consiste à faire appel à une entreprise spécialisée pouvant se charger de débarrasser les déchets ou de les broyer sur place. On peut également confier la tâche à des professionnels qui interviennent dans le cadre du service à la personne et bénéficier des avantages fiscaux qui y sont liés.