Après avoir décidé de faire appel à une aide-ménagère à domicile pour un proche âgé, il reste à trouver un service adapté et fiable. Quels éléments faut-il prendre en compte pour faire le bon choix, et comment obtenir une aide financière ?

Les paramètres à considérer dans le choix d’une aide-ménagère à domicile

 

Avant de choisir une aide-ménagère à domicile, il convient de déterminer de quel type d’aide la personne âgée a besoin en se demandant notamment si elle a seulement besoin d’aide pour le ménage à domicile ou d’une assistante dans les actes quotidiens de la vie.

Il faut aussi savoir que les services d’assistance dans les actes quotidiens de la vie à domicile sont différents des services de soins infirmiers à domicile (SSIAD) qui ne peuvent pas être assurés par des intervenants n’ayant pas reçu une formation adaptée. Si le senior a besoin de SSIAD, il faudra compléter le service ou envisager une hospitalisation à domicile.

 

D’une manière générale, les services d’assistance dans les actes quotidiens de la vie à domicile concernent l’aide à la toilette et à la mobilité, la garde de nuit, les courses, l’entretien du logement et l’aide au repas. Le professionnel apporte également son aide pour le suivi médical (hors soins infirmiers), par exemple pour la prise de médicaments, l’accompagnement chez le médecin ou les tâches administratives. Ces professionnels se doivent également de stimuler l’autonomie de la personne âgée, que ce soit au niveau physique ou psychique.

 

Pour bien choisir un service d’assistance dans les actes quotidiens de la vie, il convient de bien identifier les prestations qui devront être assurées. Le choix du prestataire devra se faire en fonction de certains critères tels que la capacité de celui-ci à répondre aux besoins du senior et la certification qualité qu’il détient. L’intervenant doit également être formé et bénéficier d’une formation continue. Il faut aussi aborder la question du remplacement en cas de maladie ou de congé. Enfin, il est plus que recommandé de s’assurer que le premier contact entre la personne âgée et le professionnel se passe bien, car tous deux seront amenés à se côtoyer régulièrement.

A LIRE AUSSI  Nos conseils pour bien préparer ses enfants à la rentrée scolaire !

 

Comment faire une demande d’aide financière ?

 

Le conseil départemental peut verser une aide sociale aux personnes souhaitant obtenir une aide-ménagère à domicile mais qui ne bénéficient pas de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA). Cette aide est accordée sous conditions de ressources, et la demande se fait auprès du centre communal d’action social (CCAS) ou de la mairie. Les personnes qui ne peuvent bénéficier ni de l’aide-ménagère à domicile ni de l’APA peuvent, quant à elles, se rapprocher de leur caisse de retraite.

 

L’aide sociale est directement versée au service d’aide à domicile choisi par le demandeur. S’il n’existe pas de tel service dans sa commune ou s’il préfère avoir recours à un professionnel qu’il emploie lui-même, une somme d’argent peut être directement versée à la personne concernée sur présentation des justificatifs de dépense. Il faut savoir que l’aide-ménagère à domicile est une aide sociale qui constitue une avance du conseil départemental. Par conséquent, elle est récupérable sur la succession en cas de décès de la personne âgée si cette succession est supérieure à 46 000 euros.