L’adolescence est une période difficile et instable qui peut conduire à un échec scolaire. En effet, certains ont tendance à passer outre les obligations et les disciplines, enseignement compris. D’autres peuvent éprouver des difficultés à suivre le rythme en fin de collège ou au début du lycée. L’anxiété peut alors s’installer et se transformer en stress. Malgré tout, il faut absolument réussir aux prochains examens. Ces adolescents ont besoin d’aide par le biais de techniques pédagogiques. Ces méthodes les aideront à surmonter cette instabilité émotionnelle et difficulté intellectuelle avant les examens.

Adopter une bonne méthodologie

Un échec scolaire est souvent le résultat d’un manque de concentration, d’organisation ou tout simplement de volonté. Pour aider un adolescent avant la période des examens, il est important de lui apprendre à être méthodique pendant ses révisions. Faites-lui faire des exercices intellectuels basés sur l’organisation, la mémorisation et la compréhension. Beaucoup d’étudiants utilisent des fiches pour pouvoir répertorier les leçons et les matières à réviser. Cela permet non seulement de d’organiser par matière les leçons apprises, mais aussi de pouvoir les mémoriser plus facilement.

Si l’élève s’adapte difficilement aux méthodes classiques, pensez aux cours de soutien à domicile. Les professionnels pourront cerner ses difficultés plus rapidement et ainsi mettre en place une méthodologie adaptée à l’élève.

Soutien éducatif et moral

Lorsque la période d’examens approche à grands pas, le stress peut souvent monter en flèche. L’objectif est alors de redonner confiance à votre adolescent. Encouragez-le à rester sur ses bonnes résolutions et ses convictions tout en le rendant autonome. Il ne doit pas se fier au travail des autres, mais faire confiance à ses acquis.

L’adolescent ayant tendance à s’angoisser lors de la période de révision, il est important de lui permettre des moments de détente pour qu’il se relâche un peu. Pour cela, incitez-le à faire des exercices physiques ou à écouter de la musique de temps en temps. Le fait de se donner un moment de répit sera nécessaire avant d’affronter les examens.

Même si en tant que parents, la réussite scolaire de nos enfants est très importante à nos yeux, il vaut mieux ne pas aborder les sujets concernant les examens pendant les moments conviviaux en famille comme à table, lors d’une conversation, ou après la révision. Cela pourrait perturber l’enfant voire l’angoisser encore plus.

 

Si vous souhaitez faire appel à un intervenant pour des cours de soutien à domicile et ainsi préparer au mieux votre enfant aux examens, n’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements. De plus, vous pourrez bénéficier de 50% de réduction d’impôts ou de crédit d’impôt.