Vous êtes encore travailleur et vous vous demandez quand, et combien vous allez pouvoir percevoir pour votre retraite bien méritée ? Nous vous donnons ici quelques pistes pour connaitre le montant de votre pension retraite.

La retraite par répartition

En France, la retraite fonctionne par répartition. Qu’est-ce que ça signifie ? C’est assez simple. L’objectif de ce type de retraite, c’est que chaque travailleur, qu’il soit salarié, indépendant, ou autre, cotise pour les personnes à la retraite, celles qui ne travaillent donc plus.
Cette cotisation est prélevée sur les revenus et directement redistribuée. Elle est obligatoire, et permet donc de toucher une pension de retraite. Les taux des cotisations générées par les travailleurs sont fixés par la loi. Selon votre catégorie socioprofessionnelle, votre caisse de retraite change, d’où l’existence de différents régimes. Ainsi, si vous avez exercé des activités qui dépendent de plusieurs régimes, le calcul de votre retraite va se complexifier.

Calcul de la pension retraite

La retraite de base

Pour calculer votre pension retraite, il faut tout d’abord commencer par calculer le montant de votre retraite de base. Pour cela, trois informations à réunir : votre salaire moyen annuel, la durée d’assurance totale (qui va déterminer le taux), et la durée d’assurance au régime général. Ensuite, il vous faut appliquer la formule suivante :
Salaire annuel moyen × Taux × Durée d’assurance au régime général / Durée d’assurance maximum
Le taux varie selon plusieurs critères, mais ne peut dépasser 50%. Il dépend du nombre de trimestres que vous avez effectué, si vous avez atteint l’âge minimal pour avoir droit à une retraite au taux plein, si vous êtes travailleur handicapé, ou jugé inapte au travail. Si les conditions pour l’obtention du taux plein ne sont pas réunies, alors vous pouvez subir une décote de votre pension retraite.
A l’inverse, vous pouvez avoir une majoration de votre pension retraite si l’assuré a élevé au moins 3 enfants à sa charge (+10%), si l’assuré a besoin d’une tierce personne au quotidien pour l’aider, ou si l’assuré travaille au-delà de l’âge légal de la retraite en vigueur.

La retraite complémentaire

Une fois la retraite de base calculée, il va vous falloir estimer votre retraite complémentaire. Les salariés travaillant dans le privé cotisent à l’ARRCO (Association pour le régime de retraite complémentaire des salariés). Les salariés cadres, cotisent en plus au régime AGIRC (Association générale des institutions de retraite des cadres).
Cette retraite complémentaire fonctionne sous le principe de points. La formule est alors assez simple : nombre de points x valeur du point.
Les prélèvements effectués chaque mois sur votre salaire sont transformés en points. La valeur du point quant à elle, change chaque année, n’hésitez donc pas à vous renseigner.
Attention, pour toucher cette retraite complémentaire, il faut la demander. Celle-ci n’est pas automatique. Pensez donc à faire les démarches nécessaires, environ 6 mois avant votre départ en retraite prévu.

Une fois que vous avez calculé le montant de votre retraite de base, et le montant de votre retraite complémentaire, il ne vous reste plus qu’à les additionner, pour savoir quel sera le montant total de votre pension retraite. Vous n’y parvenez pas et vous vous sentez confus parmi tous ces termes techniques ? N’hésitez pas à faire appel à nos experts, qui sauront vous accompagner dans toutes vos démarches administratives.