Vous vous retrouvez avec un jardin en friche, détruit par l’hiver ou dévasté après l’été ? Il est temps de rénover et de transformer cet endroit désolé en un bel espace de détente. Le projet de rénovation de jardin passe par différentes étapes, et ce, pour chaque saison.

Découvrez à travers notre article comment redonner vie à votre jardin.

Observer l’environnement

Avant de vous attaquer aux travaux de jardinage, prenez le temps d’examiner votre jardin. Quel que soit son état (en friche, détruit par l’hiver ou la cueillette de l’été, abandonné…), commencez toujours par :

  • Observer la végétation qui s’épanouit dans votre jardin : cela vous permet de déterminer la composition du sol.
  • Repérer les mauvaises herbes et les végétaux morts
  • Sélectionner les végétaux déjà plantés à conserver.

Cette phase d’observation de l’environnement vous permettra d’élaborer un plan et de mieux vous organiser pour redonner vie à votre jardin défraîchi.

Débroussailler, désherber, tailler

Il est enfin temps de retirer toutes les mauvaises herbes et plantes mortes de votre jardin. Cette étape peut être longue, mais elle est indispensable pour rafraîchir votre jardin. Retirez les arbres et arbustes épineux jusqu’aux racines et éliminez les plantes vivaces. Profitez-en aussi pour :

  • Tailler les arbustes, arbres fruitiers et végétaux que vous comptez conserver
  • Étêter les arbres devenus trop grands
  • Élaguer les branches transversales
  • Retirer les bois morts des buissons décoratifs et plantes grimpantes afin de leur donner une forme esthétique, etc.

Une fois le terrain nettoyé, vous pourrez ensuite vous concentrer sur l’état du sol.

Déterminer la nature et l’état du sol

La terre de votre jardin doit apporter les nutriments indispensables au développement de toutes les plantes. La troisième étape consiste donc à faire un premier état des lieux de votre sol. Deux cas de figure peuvent se présenter :

  • La terre, de couleur très foncée, est parfaitement aérée et qui sent bon l’humus
  • Une forte odeur de poussière se dégage d’une terre compacte et argileuse. Si l’eau ne pénètre pas la terre, celle-ci est asphyxiée (atrophiée). Le sol de votre jardin a besoin d’oxygène.
A LIRE AUSSI  Pourquoi avoir recours à un jardinier paysagiste à domicile ?

Vous pouvez aussi faire une analyse de sol pour déterminer les éventuelles carences et y remédier par des apports

Pour bien oxygéner la terre, utilisez une grelinette ou une fourche-croc pour griffer la surface (sur 4 à 5 centimètres). En ce qui concerne l’ajout de la matière organique, préférez l’automne ou l’hiver. Réduisez aussi la quantité de feuilles mortes ou en décomposition sur le sol si vous voulez éviter de le nourrir avec excès.

Une fois le jardin remis à neuf, vous pouvez enfin commencer à planter.En fonction de vos projets, renseignez vous pour connaître les bonnes périodes qui ne sont pas les mêmes pour des arbres fruitiers, du gazon, des fleurs à bulbe, …

Redonner vie et entretenir un jardin n’est pas chose aisée. Il faut effectivement connaître les besoins des différentes végétations et la nature du sol sur le bout des doigts. N’hésitez pas à vous tourner vers un paysagiste qualifié afin de remettre votre jardin en état. En faisant appel au service de travaux de jardinage proposé par les SAP, vous profitez d’une réduction d’impôt de 50 % !