Le mastic est un élément incontournable lorsqu’il s’agit de poser une vitre. Fabriquée à partir d’huile de lin, cette pâte visqueuse permet de joindre différents éléments d’une structure. En ce qui concerne les fenêtres, le mastic joue le rôle d’isolant et prévient les déchaussements et vibrations. Mais ce produit à consistance pâteuse ne présente pas que des avantages.

Pourquoi mastiquer à nouveau un vitrage et comment procéder ?

Pourquoi remastiquer une vitre ?

Le mastic destiné aux vitres, également appelé mastic vitrier, offre une excellente étanchéité entre le châssis (en bois ou métallique) et la vitre de votre fenêtre. Parfaitement adaptée au vitrage simple ou au double vitrage, cette pâte se révèle aussi très efficace contre l’humidité et résiste parfaitement aux intempéries.

Ce produit a néanmoins tendance, en vieillissant, à se craqueler et à se briser en petits morceaux au fil du temps. Dans certaines circonstances, une adhérence un peu trop importante aux vitres et au cadre nous oblige à remplacer le vitrage. De petits travaux s’imposent donc pour bien isoler nos fenêtres.

Comment remplacer le mastic ?

Munissez-vous, dans un premier temps, d’un :

  • Couteau à mastic
  • Couteau à démastiquer
  • Marteau de vitre
  • Couteau à mastic feuille de laurier
  • Pinceau brosse
  • Bâche qui, une fois étalée sur le sol, accueillera votre vitre.

Que ce soit pour remplacer une vitre brisée ou pour changer le mastic, la première étape consiste à retirer toutes traces de mastic notamment sur la feuillure de la fenêtre à l’aide du couteau à démastiquer. Les gros et les petits morceaux de verre (dans le cas d’une vitre brisée) sont également à enlever avec des gants épais.

A LIRE AUSSI  Pour arriver serein aux examens, pensez aux cours à domicile !

Avant de procéder à la pose de la nouvelle vitre, préparez la feuillure en la ponçant avec du papier verre. Dépoussiérez-la ensuite à l’aide d’une balayette. Une fois le vitrage posé, préparez le mastic. Si celui-ci est dur, réchauffez-le quelques minutes au soleil avant de l’assouplir.

En ce qui concerne la pose du mastic, il vous faut :

  • Malaxer la pâte afin de la ramollir et de former une boule d’environ 1,2 cm de diamètre.
  • Réaliser un cordon de mastic d’environ 20 à 30 cm de long.
  • Déposer le boudin sur le contour de la feuillure. Si celui-ci est trop court, vous pouvez le prolonger avant de l’écraser.

Après avoir répété l’opération sur les autres côtés du vitrage, utilisez le couteau à mastic pour lisser la surface de la pâte sur la longueur des bords. N’oubliez pas de combler les angles avec la spatule feuille de laurier avant d’entamer les finitions. Pour finir, trempez le pinceau brosse dans l’huile de lin et passez-le sur la pâte. Si vous souhaitez peindre votre fenêtre, attendez environ une semaine.

Remastiquer une vitre n’est pas chose aisée surtout lorsque l’on ne s’y connaît pas en bricolage. Fort heureusement, vous pouvez solliciter les services d’un bricoleur aguerri en vous tournant vers les SAP. Engager un prestataire bénéficiant de l’agrément des services à la personne vous permet d’ailleurs de profiter d’une réduction d’impôt de 50 %.