Conseils, moyens mnémotechniques et soutien scolaire

Vous relisez vos leçons régulièrement mais vous n’arrivez pas à les retenir ? Sous l’effet de la fatigue et du stress, la mémoire à tendance à faire des siennes. Voici nos conseils pour préparer vos examens rapidement et efficacement. 

 

Comment apprendre une leçon vite et bien ? 

Pour retenir une leçon, il est important de comprendre comment on apprend. En d’autres termes : apprendre à apprendre. En effet, chaque personne a un type de mémoire différent. Alors que pour certains, il suffit de lire un texte pour être capable de le mémoriser dans les grandes lignes, pour d’autres, il est nécessaire de l’entendre ou de prendre des notes.

Il existe en effet trois grands types de mémorisation :  

  • Mémoire visuelle
  • Mémoire auditive
  • Mémoire scripturale

Même si vous allez privilégier en général une de ces formes de mémorisation, il est possible de les combiner : lire à haute voix ou recopier ses cours vous aidera à mieux mémoriser l’essentiel.  


Nos cours de soutien scolaire en ligne s’adaptent à votre rythme et à vos besoins. Parlons-en pour créer ensemble une routine d’apprentissage personnalisé et par matière. 


La mémoire immédiate : à quoi ça sert ? 

La technique de mémorisation immédiate peut être une arme à double tranchant. Une leçon parfaitement mémorisée un jour peut être oubliée l’instant d’après. Car le cerveau n’a pas eu le temps de fixer l’information. Ainsi, cette technique n’est qu’à utiliser exceptionnellement.   

En général, mieux vaut comprendre ce que l’on veut retenir, plutôt qu’apprendre mécaniquement. La mémoire immédiate n’est pas d’une grande utilité pour les études. 

Souvent, on répète une vingtaine de fois par jour la même information avant de laisser tomber. Il est toutefois conseillé de réviser une fois dans l’heure qui suit l’apprentissage d’une nouvelle notion. Réviser n’équivaut pas à relire le texte. Réviser veut dire s’interroger, se poser des questions pour expliquer la leçon et vérifier que l’on a bien compris. 

Puis, il faut réviser encore un jour, une semaine et un mois après. 

 

A LIRE AUSSI  Une terrasse pour l'été, mode d'emploi

Cartes mentales et moyens mnémotechniques 

Pour mieux mémoriser, il faut connecter l’inconnu à ce qui est connu et déjà bien mémorisé. Les moyens mnémotechniques s’avèrent très utiles pour mémoriser des dates historiques et tout ce qui relève du “par coeur”. 

Par exemple, il est possible de connecter l’événement et sa date avec une information connue et simple, comme l’adresse d’un ami,  le numéro de maillot d’un joueur qu’on adore, une date d’anniversaire, un roman… L’essentiel, c’est de raccrocher la nouveauté à un élément familier.

Parmi les nombreuses techniques de mémorisation, la carte mentale est aussi très utile pour comprendre et apprendre vos leçons. Créez une fiche personnalisée qui ne reprend pas les mots du professeur et qui privilégie les visuels et les dessins : cartes, tableaux, diagrammes, schémas. Tout est possible pour attirer l’oeil et rompre avec la linéarité du texte.  

Une fois la fiche faite, relisez-la à intervalles réguliers plutôt que de la relire plusieurs fois. 

 

Les cours de soutien scolaire pour améliorer la mémorisation

Découvrir la technique qui s’adapte le mieux à votre mémoire, à votre rythme biologique et à la nature de l’information à retenir est essentiel pour apprendre bien et vite. Mais parfois, ça ne suffit pas et l’aide d’un professeur particulier reste la meilleure solution.

Quand un cours est donné à une trentaine d’élèves, il est difficile voire impossible de faire des pauses et répondre aux doutes de chaque élève. Le cours passe trop vite et l’élève n’ose pas interrompre le professeur pour poser ses questions et évoquer ses difficultés d’apprentissage. 

Le soutien scolaire devient alors une réelle nécessité pour la majorité des élèves

Chez Interservices, nos intervenants peuvent vous aider à réussir vos examens et à apprendre de façon plus efficace. 

 

Contactez-nous pour des cours de soutien à distance