Présentes dans toutes les filières du Bac, l’analyse et l’interprétation d’un document vous accompagneront tout au long de votre année universitaire en biologie, par exemple. Il est donc préférable de maîtriser très tôt cet exercice pour, d’une part passer son Bac et, d’autre part, ne pas se heurter à un mur une fois à l’université.

Voici nos conseils et astuces pour réussir à analyser et interpréter un document en bio.

Lisez attentivement l’énoncé

La première étape consiste à ne pas se précipiter durant la lecture de l’énoncé de SVT. Le stress peut effectivement vous empêcher de retenir certaines informations importantes. Suivez également à la lettre les indications données dans l’énoncé.

Analysez l’ensemble du document

Vient ensuite l’analyse intégrale du document. Il peut s’agir d’une expérience ou de ses résultats. Posez-vous les bonnes questions pour chaque expérience décrite : que cherche-t-on à montrer ou à comprendre ? Pourquoi réaliser cette expérience et quelle est sa durée ? Quel est son protocole expérimental ?

Attachez une attention particulière à la question « qu’observe-t-on ? ». Ici, il s’agit uniquement de décrire les résultats en ne laissant passer aucun détail. En vous appuyant sur vos connaissances, confrontez ensuite les résultats obtenus. Il vous sera ainsi plus facile de comprendre les phénomènes observés et de vous faire une idée de la réponse théorique envisageable.

Rédigez votre analyse

La structure d’une analyse et interprétation de documents peut se faire par thèmes (les informations données sont réparties en différentes thématiques) ou par documents qui consiste à suivre un ordre de numérotation pour analyser chaque document. Quel que soit votre choix, pensez à toujours :

  •   Soigner votre écriture en faisant des phrases simples et courtes. N’hésitez pas à employer le vocabulaire scientifique.
  •   Écrire une introduction en définissant les termes essentiels et en exposant la problématique (si indiquée dans l’énoncé)
  •   Organiser votre analyse en mettant en exergue les titres et en citant clairement chaque référence.
  •   Décrire les résultats obtenus en allant droit au but.
A LIRE AUSSI  Comment ne pas souffrir du froid ?

Vous pouvez aussi opter pour un schéma (titre, légende, échelle), un tableau ou un graphe afin de représenter les résultats d’une expérience.

Soyez rapide et concis

Le temps peut vous manquer lorsque vous commencez à analyser, interpréter et rechercher des documents à référencer. C’est la raison pour laquelle vous devez beaucoup pratiquer pour être suffisamment rapide et terminer votre exercice à temps. La pratique vous permettra aussi de différentier les documents qui méritent davantage d’attention et les données complexes qui demandent une rédaction complète.

Habituez-vous à analyser différentes expériences, et ce, le plus tôt possible. Prenez le temps de bien finir l’étude de documents et ne laissez passer aucune information importante aussi bien dans l’introduction que dans la conclusion.

Donnez-vous 20 minutes pour croiser les documents afin de mieux les interpréter. Privilégier les schémas aux pavés de textes facilitera l’interprétation ou l’observation d’un ou plusieurs résultats.

Souvenez-vous qu’il n’existe aucune rédaction type pour l’analyse et l’interprétation d’un document en SVT. Vous devez surtout arriver à le comprendre et à vous adapter à la question posée et au document lui-même.