Rouge, jaune, vert, bleu…, vous vous demandez à quoi correspond le code couleur des fils électriques sur un circuit existant ? Bien que nous répondant à cette question à travers cet article, souvenez-vous que celui-ci n’est qu’à but informatif. Évitez absolument de manipuler les fils électriques, car l’électricité peut tuer. Laissez vos travaux d’électricité à un électricien professionnel.

La phase : fil rouge, noir ou marron

Les fils avec un code couleur noir, marron ou rouge correspondent à la phase. Ces derniers transportent la tension qui fera marcher votre appareil électrique. Ce conducteur est à manipuler avec beaucoup de précautions. Pour reconnaître le fil conducteur, utilisez un multimètre qui devrait afficher 220 Volts.

Le neutre : fil bleu (clair)

Le neutre est indiqué par un fil bleu, celui par lequel le courant repart. Celui-ci va :

  • Répartir le courant dans la maison
  • Mesurer et indiquer au compteur la consommation d’électricité
  • Déclencher le disjoncteur s’il y a, par exemple, une différence de courant entre la phase et le neutre.

La terre : fil vert ou jaune

Les fils jaunes ou verts indiquent la « terre ». Aussi appelés conducteurs de protection, ces derniers ne transportent pas d’électricité, mais protègent l’habitation d’un éventuel risque électrique. En reliant la maison au sol, ces fils redirigent les fuites de courant vers la terre. Leur présence est donc indispensable pour éviter les risques d’électrocution.

Autres codes couleur

Des fils de couleur différente comme le noir ou le violet peuvent se trouver dans vos appareils électriques.

Il existe aussi des fils avec un code couleur violet ou orange. Il s’agit de fils navette qui servent généralement à relier deux interrupteurs d’un va-et-vient. Le fil électrique orange permet aussi le retour du bouton poussoir d’un interrupteur. Le fil noir (fil pilote) est, quant à lui, destiné à la programmation des appareils électriques compatibles.

A LIRE AUSSI  Comment remplacer une poignée de porte ?

Les codes couleur des anciennes installations

Notons que les couleurs citées plus haut sont valables pour les installations électriques récentes et respectent la norme NF C 15-100 applicable en France et dans toute l’Europe. Les appareils électriques d’avant 1970 ont des codes couleur différents :

  • Le neutre est indiqué par des fils rouges
  • La phase correspond aux fils verts ou jaunes
  • La terre est désignée par les fils électriques blancs ou gris.

Là encore, si vous êtes amené à intervenir sur une installation vétuste, n’hésitez pas à utiliser un voltmètre ou un multimètre adapté en voltmètre alternatif. Assurez-vous que la tension soit :

  • Nulle entre la terre et le neutre
  • De 220 Volts entre la phase et le neutre
  • De 220 Volts entre la terre et la phase.

Connaître les codes couleur des fils électriques vous sera utile si vous êtes un jour contraint de réaliser quelques travaux d’électricité. Le mieux reste encore de faire appel à un professionnel afin d’éviter un court-circuit ou une électrocution. Certaines installations électriques câblées en triphasé, par exemple, comprennent d’autres codes couleurs qui peuvent prêter à confusion.